Secondaire

 PRÉAMBULE                                               

En mettant en place ce « code des secondaires », notre objectif principal est de créer une vie harmonieuse dans l’école, en tenant compte des désirs des élèves et des exigences justifiées de l’école.

La vie harmonieuse dans un établissement est liée directement aux relations qui s’entretiennent entre les différents groupes qui la composent. Ces relations peuvent s’altérer si l’une ou l’autre des parties ne respecte pas un certain nombre de règles établies.

Par le présent document, l’école s’engage à fournir aux élèves l’éducation et l’instruction nécessaires à leur réussite dans leur vie future. Par ailleurs, l’école demeure à l’écoute des besoins des élèves auxquels elle répondra de façon positive si les objectifs éducatifs de l’établissement sont respectés et si les ressources humaines et matérielles le permettent.

En revanche, l’école attend de ses élèves le respect d’un certain nombre de règles de vie élémentaires, mais indispensables à la création d’une vie harmonieuse, dont le détail vous est donné dans les paragraphes suivants.

Parents et enfant peuvent constamment suivre l’évolution, tant académique que disciplinaire, du dossier de l’élève sur le site de PLURIPORTAIL. Si vous éprouvez de la difficulté à accéder au dossier de votre enfant, veuillez contacter la secrétaire pédagogique.

________________________________     ________________________________

SIGNATURE DES PARENTS SIGNATURE DE L’ÉLÈVE

RESPECT DES AUTRES               

En toutes circonstances, la politesse, la courtoisie et l’honnêteté envers l’ensemble des adultes de l’école sont de rigueur.

1. Tous les professeurs qui interviennent auprès des élèves du secondaire bénéficient du respect que chacun est en droit d’attendre, notamment lorsqu’ils interviennent en qualité de surveillant dans la cour, dans les corridors et à la cafétéria.

2. Les adultes sont vouvoyés. Le « bonjour » matinal est grandement apprécié.

3. Chacun doit prendre conscience des perturbations qu’il occasionne à ses camarades par des gestes déplacés ou des paroles blessantes.

4. Un visiteur est accueilli dans une classe par des élèves qui se lèvent.

RESPECT DE L’ENVIRONNEMENT

L’aspect des locaux et des abords témoigne de l’état d’esprit des élèves.

1. La classe est le lieu privilégié du groupe ; elle doit donc bénéficier de toute l’attention des élèves : elle doit être accueillante et propice aux études : rangée, propre, pupitres ordonnés.

2. Toute dégradation des locaux et du matériel mis à la disposition des élèves constitue une faute grave.

3. Les cahiers, les cartables et les livres doivent, par leur propreté et l’application de leur propriétaire, bénéficier d’une grande attention.

4. Une classe bien décorée et ordonnée est beaucoup plus agréable. Les effets scolaires de chacun doivent être rangés dans les casiers.

ATTITUDE

Si l’image de marque de l’école est détériorée par un élève, c’est l’ensemble des élèves qui en subit les conséquences négatives. Les étudiants participent ainsi à la réputation de leur établissement et en retirent tous les bénéfices.

L’attitude de respect qui est demandée à chacun se traduit par :

1. Une tenue convenable lorsque l’élève est assis à sa place.

2. Dans la classe, les déplacements sont limités et requièrent l’autorisation du professeur.

3. Des travaux personnels, des devoirs sans plagiat qui obéissent aux normes élémentaires dictées par chaque professeur

4. Les bavardages sont acceptés…pendant les pauses seulement.

5. Les couloirs, la cafétéria et la cour de récréation sont des lieux de vie où une attitude respectueuse et positive est également de mise.

6. Les va-et-vient dans les couloirs aux heures de repas sont formellement proscrits et ce, pour éviter les vols. Seuls les élèves ayant un laissez-passer peuvent être en classe, en dehors des heures de cours.

7. La tenue et la démarche doivent donner de l’élève une image soignée et respectueuse.

TRAVAIL ACADÉMIQUE                              

L’cole, c’est d’abord et avant tout un lieu de savoir…

1. Les devoirs ont pour objectif d’appliquer des notions vues en classe et d’en vérifier la compréhension. C’est grâce à eux que les enseignants peuvent vérifier si les apprentissages ont été bien assimilés. Il est donc primordial que tous les étudiants effectuent les travaux exigés par chaque enseignant.

2. Tous les étudiants doivent se présenter en classe avec les fournitures scolaires prescrites au début de l’année scolaire ainsi que les livres et les cahiers nécessaires à leurs cours.

3. L’ensemble des travaux, devoirs, examens et exercices doit être rédigé à l’encre bleue ou noire exclusivement. Il est préférable d’éviter les stylos à bille et de privilégier les crayons Pilot V5 ou V7. La nature de certains travaux vous autorise cependant à faire usage du crayon à mine. Si tel est le cas, le professeur vous le mentionnera.

4. Les délais donnés par les professeurs pour la remise des travaux doivent être respectés.

5. Examens et devoirs doivent être remis dans un français correct.

6. Il est interdit de travailler, ou même d’avoir du matériel d’une autre matière sur ou sous son bureau, lors d’un cours.

7. Les examens auxquels un élève s’absente seront repris le soir après l’école (Cf : « politique de reprise des examens »).

8. Les calculatrices graphiques sont formellement interdites au secondaire.

TENUE VESTIMENTAIRE

1. Le port de l’uniforme est obligatoire et doit correspondre aux besoins de la journée. Il doit être uniquement composé de vêtements portant la griffe de l’École Pasteur.

2. L’hiver, seul un tee-shirt uni, blanc ou gris, peut être porté sous l’uniforme. Les camisoles ou chandail de couleurs voyantes, qui dépassent des polos, sont interdites.

3. Les jupes doivent arriver aux genoux.

4. Les pantalons doivent être tenus à la taille par une ceinture s’il le faut.

5. L’uniforme d’éducation physique est exclusivement réservé aux cours d’éducation physique. Les élèves de secondaire doivent arriver à l’école en tenue de ville et changer de tenue vestimentaire AVANT d’entrer au gymnase.

6. Les chaussures de ville à talons hauts, les souliers plates-formes de plus que 1.5″ et à semelles noires qui laissent des traces visibles sur les sols cirés de l’école sont formellement interdits.

Pour la santé physique future de nos élèves, seuls les souliers de course multisport ou conçus pour le jogging sont autorisés dans le cadre des cours d’éducation physique.

7. Le port du chandail est obligatoire en hiver.

8. Les jambières et leggings sont incompatibles avec l’uniforme scolaire. Seules les chaussettes ou collants de couleur non voyante sont acceptés.

9. Les casquettes ne sont autorisées qu’à l’extérieur de l’immeuble.

10. Les vestes en jeans sont interdites.

11. Le port de l’uniforme est incompatible avec certains signes particuliers, tels que :

Maquillage excessif

Barbe

Body piercing

Coiffures excentriques

Cheveux longs pour les garçons

Boucles d’oreilles pour les garçons

Pendentifs trop volumineux

Tatouages (professionnels ou temporaires)

Gribouillages sur la peau

Parfums incommodants

Boucles de ceintures trop voyantes

Couvre-chef

Boucles d’oreilles proéminentes pour les filles

12. Pour éviter de nombreuses pertes, il est préférable que chaque vêtement soit clairement identifié. Une étiquette a été prévue à cet effet à l’intérieur de chaque vêtement.

13. Les vêtements et articles de marques qui véhiculent des valeurs auxquelles l’École Pasteur ne s’identifie pas ne sont pas permis à l’école.

14. Le code vestimentaire doit être respecté de l’entrée à la sortie des élèves. Les élèves ne peuvent donc pas changer de tenue vestimentaire avant de quitter l’école.

Tout élève qui ne portera pas correctement son uniforme ou qui aura introduit un vêtement non conforme dans sa tenue se verra confisquer ledit vêtement et/ou sera renvoyé chez lui pour se changer. Dès la première infraction, une retenue sera imposée.

QUELQUES RÈGLES ESSENTIELLES

1. Les retards perturbent le bon fonctionnement de l’ensemble de la classe ; ils nuisent aux apprentissages des élèves. À ce titre, ils ne sont absolument pas tolérés. Pour les mêmes raisons, les allées et venues pendant les cours sont formellement proscrites.

2. En cas d’absence, les parents sont tenus de téléphoner à l’école avant 9h00 le matin pour motiver ladite absence. S’il y a abus du nombre de jours d’école manqués, les parents seront convoqués à l’école et des mesures disciplinaires exceptionnelles peuvent être prises.

3. Jeux électroniques, lecteurs MP3, I POD, cellulaires sont interdits dans les couloirs et dans les salles de classe. Ils sont toutefois tolérés à la cafétéria et dans la cour d’école seulement. Un élève qui contrevient à cette règle se fera confisquer l’appareil. Il est interdit de filmer ou prendre des photos avec quelque gadget électronique que ce soit (voir EXCEPTIONS)

4. Les cartes à collectionner (hockey, Yu Gi Oh… n’ont pas leur place à l’école.

5. La gomme à mâcher est proscrite à l’école.

6. Les lasers peuvent endommager sérieusement la rétine de l’oeil. Ils sont donc strictement interdits.

7. L’école est responsable des élèves qui lui sont confiés. En conséquence, il est interdit de sortir des limites de la cour. Cette restriction prend effet dès l’arrivée de

8. l’étudiant à l’école le matin et est valide jusqu’à l’heure de départ normalement prévue au contrat de l’élève. Seuls les étudiants de secondaire V jouissent d’un statut spécial à l’heure du dîner seulement.

9. Pour les mêmes raisons, un élève ne peut s’absenter sans autorisation préalable de la direction. Cette permission est accordée sur demande des parents. Pour ne pas perturber le déroulement des cours, il est important que l’élève quitte durant une pause, jamais pendant un cours. Au besoin, l’élève attendra ses parents au secrétariat.

10. Pour conserver des rapports courtois avec nos proches voisins, tout ballon envoyé par mégarde sur leur terrain y reste ! Il est strictement interdit d’envahir le terrain des voisins, en tout temps. Il est strictement interdit de passer par dessus la clôture.

11. Les allées et venues des élèves s’effectuent par la porte qui leur est assignée..

12. Tout élève prié par son enseignant de quitter la classe doit s’exécuter immédiatement et se rendre au bureau du directeur du secondaire ou, en son absence, au bureau de la secrétaire pédagogique, pour régulariser sa situation.

13. Allumettes, briquets, pétards, canifs et autres instruments dangereux n’entrent pas dans notre établissement.

14. Le tabac constitue un réel danger pour la santé, danger lié à l’accoutumance. Par conséquent, il est strictement interdit de fumer.

15. La seule langue de communication qui doit être utilisée, en dehors des cours de langue seconde, est le FRANÇAIS.

16. L’école ne peut en aucun cas être tenue responsable des pertes ou vols qui pourraient survenir.

17. L’usage de caméras vidéo ou photo est totalement proscrit dans l’enceinte de l’école. Pour filmer ou prendre en photo un événement, il faut avoir obtenu l’autorisation préalable de la direction.

18. Il est interdit de lancer des boules de neige dans l’enceinte de l’école ou aux abords de celle-ci. Il n’est pas non plus permis de glisser sur des plaques de glace.

N.B : Tous les articles ci-dessus sont aussi applicables lors des sorties en groupe. 7

ATTITUDE AUX ABORDS DE L’ÉCOLE

N’oubliez pas que vous êtes les meilleurs ambassadeurs de l’école à l’extérieur des murs de celle-ci.

1. Il est interdit de faire usage de tabac à moins de cent mètres de l’école.

2. Les élèves sont tenus de rester polis et courtois avec les voisins ou les parents d’élèves et ce, même s’ils ont quitté l’enceinte de l’école.

3. Toute forme de violence, verbale ou physique, pratiquée à l’extérieur de l’établissement sera sanctionnée par l’école au même titre que celle pratiquée à l’intérieur de ses murs.

4. À la fin des classes ou à tout autre moment de la journée, les jeunes qui rôdent ou stationnent leur véhicule aux abords d’un établissement scolaire qu’ils ne fréquentent pas sont considérés comme suspects. Pour le bien de tous, veuillez rencontrer vos amis ailleurs qu’aux abords de l’école.

SANCTIONS

En cas de non-observation du RÈGLEMENT, un élève doit s’attendre à des interventions des professeurs et de la direction.

Selon la gravité et la fréquence de ses manquements à un ou plusieurs articles de ce RÈGLEMENT, il recevra :

Des rappels à l’ordre ou réprimandes verbales

Des convocations à une retenue le soir.

Des avertissements écrits sous forme de billets de couleurs orange ou rouge.

CERTAINES ENTORSES AU PRÉSENT RÈGLEMENT ENTRAÎNENT UNE SANCTION AUTOMATIQUE ; SANS AVERTISSEMENT VERBAL PRÉALABLE :

1. Usage de tout autre langue que le français

Hors des cours de langues secondes, seul le français est toléré. L’usage de toute autre langue en classe, dans les couloirs ou dans la cour d’école, entraînera une convocation à une retenue le soir.

2. Retards en classe

Aucun retard n’est toléré. Tout retardataire doit se présenter au bureau de la discipline pour y prendre un laissez-passer sans lequel il ne peut être admis en classe. Cette infraction entraîne une convocation à une retenue le soir, sauf s’il s’agit d’un retard motivé par les parents. Le nombre de retards que ceux-ci peuvent excuser est toutefois limité et fluctue selon le nombre de jours de chacune des étapes :

étape 1/ 3 retards

étape 2 /4 retards

étape 3/ 4 retards

Durant la journée, chaque retard entraîne une retenue le soir.

En aucun cas, un élève accusant un retard de plus de dix minutes, ne sera admis en classe et ce, pour ne pas perturber le déroulement des cours. L’étudiant fautif devra attendre le début du cours suivant pour rentrer en classe.

3. Devoirs non faits

Le nombre de devoirs pouvant, sans sanction, être «omis» est proportionnel au nombre de jours de chacune des étapes :

étape 1 1 devoir/matière

étape 2 1 devoir/ matière

étape 3 2 devoirs/ matière

Tous les autres seront automatiquement sanctionnés d’une retenue le soir. Attention, un billet orange sera versé au dossier au 4e devoir non fait.

Quelle que soit la matière, un élève qui ne remet pas un devoir ou un travail dit de courte durée se verra attribuer un zéro.

Les travaux de longue haleine remis en retard seront sanctionnés par une perte de points de 10% par jour de retard.

4. Oubli de matériel

Tout élève se présentant en classe régulièrement sans tous les effets

nécessaires à son cours sera convoqué à une retenue le soir.

5. Intimidation

L’intimidation est une forme de violence dommageable pour celui qui la subit. Qu’elle soit verbale, écrite ou physique, elle est inacceptable, au même titre que le dénigrement public. Tout élève surpris à poser des gestes ou des paroles intimidants aura une conséquence proportionnelle à la gravité de l’offense. On distingue trois formes d’intimidation :

-Intimidation physique : pousser, frapper…

-Intimidation psychologique : insulter, passer des commentaires blessants…

-Intimidation discriminatoire : harceler ou exclure quelqu’un à cause de son orientation sexuelle, sa religion…

Un intimidateur peut, selon la gravité :

Être rencontré par la direction ;

Rédiger une lettre d’excuses qu’il présentera à la victime ;

Recevoir un billet disciplinaire ;

Être traduit devant un conseil de discipline qui peut décider d’une expulsion ou d’un renvoi ;

La direction informera les parents de l’élève ;

L’école se réserve le droit d’aviser les services policiers

6. Plagiat lors d’un examen

Attendu que les examens d’étape sont plus importants que les tests administrés au cours de l’étape, nous appliquons deux politiques différentes pour ne pas pénaliser inconsidérément nos étudiants.

a) Un élève coupable de plagiat ou qui parle lors d’un test administré au cours d’une étape sera sanctionné d’un zéro et d’un billet rouge versé à son dossier.

b) Un élève coupable de plagiat ou qui parle lors d’un examen d’étape verra la note du dit examen réduite de moitié et un billet rouge sera versé à son dossier.

7. Plagiat de devoirs

Les devoirs copiés seront sanctionnés d’un zéro et d’une retenue le soir. Aucune distinction ne sera faite entre celui qui « prête » son travail et celui qui s’en « inspire » : les deux étudiants seront sanctionnés de la même manière. Par ailleurs, tout travail ou extrait d’un travail copié d’internet sera considéré et sanctionné comme du plagiat.

8. Fautes de français

L’élève perd 0,5% par faute jusqu’à concurrence de 5% sur tout examen ou travail noté

9. Port de l’uniforme

Tout élève qui ne portera pas correctement son uniforme ou qui aura introduit un vêtement non conforme dans sa tenue se verra confisquer ledit vêtement et/ou sera renvoyé chez lui pour se changer. Il ne sera autorisé à reprendre ses cours qu’après avoir obtenu un avis favorable d’un membre de la direction.

Pour entrer au laboratoire de sciences, l’élève se doit de porter un sarrau blanc PROPRE. Un élève portant un sarrau taché, notamment à cause des cours d’arts, ne sera pas admis au laboratoire et cette incartade sera sanctionnée de la même manière qu’un oubli de matériel.

10. Téléphones cellulaires                            

L’élève surpris avec un téléphone cellulaire ailleurs qu’à la cafétéria ou dans la cour

d’école se fera confisquer celui-ci :

. la première fois : 24 heures ———- – la deuxième fois : 1 mois

Attention : si un téléphone est utilisé pour filmer ou photographier quiconque, il

ne sera plus considéré comme téléphone. L’école se réserve alors le droit de

confisquer l’appareil plus longuement et de prendre de sévères mesures

disciplinaires (voir EXCEPTIONS). 10

11. Gomme à mâcher

Tout élève surpris avec une gomme à mâcher recevra une copie à effectuer pour le

lendemain. Si la copie n’est pas remise à temps, le jeune sera convoqué en retenue.

PETITES MISES AU POINT SUR LES CONVOCATIONS

AUX RETENUES ET LES BILLETS DE COULEUR

Toute retenue le soir est accompagnée d’une convocation que les parents doivent signer. Un élève qui omet de faire signer sa convocation fait sa retenue et doit impérativement remettre sa convocation dûment signée le lendemain matin, faute de quoi il sera convoqué à une nouvelle retenue.

Toute absence à une retenue d’une heure entraîne un billet orange accompagné d’une retenue de deux heures se tenant le vendredi soir.

Toute absence à une retenue de deux heures est passible d’un billet rouge accompagné d’une retenue de trois heures se tenant le vendredi soir.

Tout élève ne se présentant pas à une retenue de trois heures le vendredi soir est passible du conseil de discipline.

En cas de faute particulièrement grave ou après avoir accumulé cinq retenues à caractères académique et/ou disciplinaire en une étape, l’élève recevra un billet rouge, accompagné d’une retenue de trois heures fixée le vendredi soir.

Un billet de couleur rouge est versé au dossier d’un élève qui commet une faute grave.

Un billet de couleur orange est considéré comme un sérieux avertissement qui peut, dans certains cas précéder le billet rouge.

Tous les billets de couleur doivent être signés par les parents et remis au secrétariat pédagogique le lendemain. L’élève qui « omet » de rapporter un billet est susceptible d’être suspendu de ses cours.

Tout élève ayant cumulé trois billets de couleur rouge sera convoqué devant le conseil de discipline de l’école, lequel pourra décider, soit d’une suspension de 1 à 5 jours avec des travaux à effectuer à la maison, soit d’une expulsion définitive. 11

EXCEPTIONS

En cas de manquement très sérieux, (ex. : insolence, intimidation, grossièreté, manque de respect, absence non autorisée par l’école, vandalisme, vol, violence, racisme, drogue, possession d’une substance ressemblant à de la drogue, tabagisme, plagiats répétitifs, enregistrement vidéo, prise de photo) la direction pourra éliminer les étapes normalement prévues et imposer directement, un conseil de discipline, une suspension ou une expulsion.

POLITIQUE DE REPRISE DES EXAMENS

(EN CAS D’ABSENCE)

Secondaires I et II

Les élèves de ces niveaux sont tenus de reprendre, sur rendez-vous,

le soir après l’école, l’examen pour lequel ils se sont absentés.

En cas d’abus, l’école se réserve le droit d’imposer à tout élève de secondaires I et II, la même politique que celle prévue au deuxième cycle du secondaire.

Les examens de fin d’année sont essentiels et déterminent le passage d’un élève dans la classe supérieure. Aussi, toute absence à l’un de ces examens entraîne automatiquement un zéro(0).

Secondaires III, IV et V

Les élèves de ces niveaux ont droit à deux reprises (par an et par matière) de tests pour lesquels ils se seraient absentés, à condition que l’absence aux dits tests soit justifiée par leurs parents.

Un élève qui s’absente pour une troisième fois à un test de la même matière devra présenter au professeur de ladite matière une requête écrite de reprise, accompagnée au besoin d’un certificat médical. Cette requête sera étudiée par le conseil pédagogique de l’école. L’élève peut, s’il le désire, assister au conseil pour se défendre. Le conseil pédagogique se réserve le droit de pénaliser l’élève d’une perte de points ou même lui attribuer un zéro en cas d’abus.

Cette politique n’est valide que pour les tests administrés au cours des étapes ; les demandes de reprise aux examens de fin d’étape doivent automatiquement être adressées au conseil pédagogique et les demandes de reprise aux examens ministériels seront envoyées au Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport.

Les examens de fin d’année sont essentiels et déterminent le passage d’un élève dans la classe supérieure. Aussi, toute absence à l’un de ces examens entraîne automatiquement un zéro (0).

Cette politique a été élaborée dans un esprit de justice et est inspirée de celle appliquée dans l’ensemble des cégeps. 12

ALLÉES ET VENUES DES SECONDAIRES V

À L’HEURE DU REPAS DE MIDI

Nos élèves de secondaire V bénéficient du privilège de pouvoir quitter l’école à l’heure du dîner, s’ils le désirent. Cette autorisation, par ailleurs limitée à l’heure du dîner, leur est cependant accordée sous certaines conditions qu’ils se doivent de respecter.

Conditions :

1. Aucun retard aux cours de treize heures trente ne sera toléré.

2. Aucun élève de secondaire V ne peut entraîner ou accompagner un de nos étudiants inscrits à un autre niveau.

3. Aucun va-et-vient dans les couloirs de l’école ne sera admis. S’ils choisissent de revenir à l’école avant treize heures trente, les élèves devront se rendre à la cafétéria ou dans la cour de récréation.

4. Les élèves sont tenus d’emprunter la porte qui leur est désignée pour entrer et sortir de l’école.

5. Les élèves ne sont pas autorisés à servir de «livreur» en faisant entrer à l’intérieur de l’établissement de la nourriture destinée aux élèves d’autres niveaux.

Ce privilège a été accordé suite aux requêtes de nos finissants des années antérieures qui furent assez matures pour conserver cette liberté de mouvement tout au long de l’année scolaire. Nos élèves de secondaire V seront, dès leur entrée au cégep, livrés à eux-mêmes. Nous espérons, en agissant ainsi, les habituer à gérer seuls cette liberté dont ils jouiront l’an prochain. Cependant, en cas de non respect des conditions précitées, la direction se réserve le droit de suspendre, sans préavis, ce privilège à l’ensemble d’un groupe classe

© École Pasteur 2014